Archives du mois - janvier 2018

Bonne année 2018 !

En ce début d’année, nous avons le plaisir d’adresser aux Val-de-Marnaises et aux Val-de-Marnais tous nos vœux de bonheur, de réussite et de paix pour 2018.

Nous sommes déterminé.e.s à continuer d’apporter les meilleures réponses de service public aux besoins de la population, pour faire vivre les solidarités et concrétiser l’accès effectif à de nouveaux droits pour toutes et tous.

Avec l’adoption du plan de création de plus de 500 places supplémentaires dans les crèches départementales et l’extension du forfait Améthyste pour tous les retraité-e-s imposables (avec 50% de réduction sur leur carte Navigo), la majorité départementale sous l’impulsion de Christian Favier, tient le cap des engagements pris avec vous et réaffirme sa volonté d’amplifier la mise en œuvre de politiques ambitieuses et utiles à toutes et tous.

Face à l’offensive néolibérale impulsée par le président de la République, l’effectivité de ces deux dispositifs est emblématique d’un autre possible !

C’est un atout majeur contre toutes les velléités de remises en cause du processus de décentralisation engagé depuis 1982/83, et notamment celle concernant le principe constitutionnel de libre administration des collectivités territoriales.

Ainsi, au lieu de conforter « ce qui marche » en s’appuyant sur des principes clairs : la décentralisation, les principes de libre administration et de subsidiarité, le dialogue et les partenariats entre collectivités, Emmanuel Macron et le gouvernement d’Édouard Philippe s’emploient méthodiquement à détruire l’organisation institutionnelle historique de notre République (Région-Département-Commune) pour lui substituer, en Île-de-France, une métropole dédiée à la finance.

Sur le devenir de la métropole du Grand-Paris, la disparition des trois départements de la petite couronne détruirait la vitalité et l’utilité du couple Département-Commune, patiemment construit en Val-de-Marne ces cinquante dernières années.

Or, chacune et chacun vérifie au quotidien, combien le Département – aux côtés de ses prérogatives majeures en matière sociale – concourt très fortement à l’aménagement et aux transports, à l’entretien et à la construction des collèges, au logement.

Il soutient la culture, le sport, il accompagne le développement de la vie associative, entretient les routes et la voirie, finance de très nombreux équipements…

Qui peut penser qu’une fois le département supprimé, nombre d’actions originales qui n’existent nulle part ailleurs, seraient poursuivies et assumées demain par un transfert des compétences départementales à une métropole élargie !

Ce n’est assurément pas l’avis des Val-de-Marnaises et Val-de-Marnais, qui sont d’ores et déjà plus de 30 000 à avoir manifesté leur opposition au projet de suppression des départements de petite couronne.

Par notre engagement dans l’action départementale, nous n’aurons de cesse d’œuvrer au rassemblement, à l’expression et au respect de cet attachement très fort de nos concitoyens et des agents départementaux, à la démocratie de proximité et aux services publics locaux.

En ce début d’année, nous formons le vœu que s’amplifie cette détermination commune, qu’elle se nourrisse toujours plus de l’intervention citoyenne en Val-de-Marne, de son apport associatif et de la grande diversité de ses acteurs.

Ensemble, nous pouvons faire beaucoup !

Bonne année !

Les élu-e-s du groupe Front de Gauche (PCF-PG-Citoyens) :

Fatiha Aggoune, Alain Audhéon, Corinne Barre, Pierre Bell-Lloch, Nathalie Dinner, Christian Favier, Pierre Garzon, Didier Guillaume, Marie Kennedy, Lamya Kirouani, Jeannick Le Lagadec, Flore Munck, Sokona Niakhaté, Evelyne Rabardel, Gilles Saint-Gal, Pascal Savoldelli, Hocine Tmimi, Ibrahima Traoré.