Où va l’argent public ? Exigence de transparence

Où va l’argent public ? Exigence de transparence

Le CICE ? Kézako ? Le Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE) a été mis en place, en janvier 2013, pour améliorer la compétitivité et l’emploi des TPE-PME exposées à la concurrence internationale.

Rassemblés mercredi 21 septembre lors d’une réunion publique à la Maison des Syndicats de Créteil, à l’initiative du groupe Front de Gauche au Conseil départemental du Val-de-Marne, des citoyens, élus, salariés, syndicalistes, chefs d’entreprises, jeunes et privés d’emploi ont débattu du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE).

Le CICE, ce sont 20 milliards d’euros par an. Ce sont principalement les grosses entreprises qui en bénéficient.

Pour quel résultat ? Aucun résultat tangible en Val-de-Marne.

Malgré nos demandes, l’État est incapable d’évaluer les retombées économiques et sociales de ces aides. Nul ne conteste que les grandes entreprises l’utilisent d’abord comme de l’argent frais.

Résultat, il sert à rémunérer les actionnaires, permettant au passage de financer des plans sociaux, comme chez Alstom ou SFR, qui en ont largement bénéficié.

C’est pour cela que le groupe Front de Gauche du Conseil départemental a réuni, en septembre, des salariés, syndicalistes, chefs d’entreprises, pour lancer la création d’un « Observatoire du CICE en Val-de-Marne ». Une structure nécessaire pour enfin évaluer la pertinence d’un dispositif coûteux alors même que le Département subit de plein fouet les baisses de dotation de l’État.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *