Pour le retrait de la loi « El Khomri »

Pour le retrait de la loi « El Khomri »

La réforme du Code du travail dite « Loi El Khomri »  fait brutalement disparaître des acquis sociaux mis en œuvre depuis plus de 80 ans.

Ces avancées sociales conquises de hautes luttes par le monde du travail depuis le 19ème siècle ne doivent pas être rangées au « rayon des souvenirs du passé ».

Casser ces acquis, c’est nier les valeurs de justice et d’égalité qui ont fondé notre République, c’est mépriser des pans entiers de l’histoire de notre pays, c’est insulter celles et ceux qui se sont battu-e-s en faveur de nos lois sociales jusqu’à l’élaboration de notre code du travail actuel.

S’il s’appliquait, ce projet de réforme ne ferait qu’aggraver les inégalités, la précarité et la condition même du salariat déjà fortement fragilisée par le chômage de masse dans la course aux profits.

Son contenu, directement inspiré des exigences du MEDEF, représente un véritable recul pour les salariés et tout particulièrement pour les jeunes. Notamment, la primauté des accords négociés au sein de l’entreprise sur les accords de branche et sur le Code du Travail constituerait un dangereux chantage sur les salarié-e-s.

Sous l’effet des premières mobilisations et de la pétition qui a déjà recueillie plus de 1 200 000 signatures, le gouvernement a reculé l’examen de son projet.

Ce texte n’est pas amendable. Il doit tout simplement être retiré !

Demain 9 mars, les élu-e-s Front de gauche du Conseil départemental du Val-de-Marne seront aux côtés des salariés, des jeunes, mobilisés contre cette inacceptable réforme du code travail et pour exiger de nouveaux droits et pouvoirs pour les salariés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *